Introduction à la création d’une lagune ou d’un lagunage

La lagune ou le lagunage n’est pas obligatoire pour le fonctionnement d’un bassin mais est vivement conseillée. En effet, en plus d’être esthétique et d’ajouter une touche de verdure à votre bassin, la lagune sert de filtre biologique car les plantes qui y seront installées filtreront naturellement l’eau en se nourrissant des particules s’y trouvant.

Je ne vous cache pas qu’il est préférable de réaliser votre lagune lors de la création de votre bassin tant que vous avez tout le matériel nécessaire sous la main.

Essayez de réaliser un lagunage proportionnel à votre bassin sans qu’il soit trop petit car sinon il ne sera pas très efficace.

Création de la lagune ou du lagunage :

Profitez d’avoir le matériel pour creuser la lagune lors de la création de votre bassin, vous disposerez le surplus de terre retirée en amont du lagunage si vous souhaitez réaliser une cascade.
Tout comme pour le bassin, vous disposerez une couche de sable avant d’installer votre bâche epdm. S’il vous en reste, n’hésitez pas à la doubler, elle n’en sera que plus résistante.
Vous disposerez un tuyau pvc comme pour un drainage dans le fond du trou, ce tuyau sera relié à la sortie de votre filtration mécanique. Le but est de répartir la diffusion de l’eau sur toute la longueur de la lagune. N’hésitez pas à effectuer des trous assez gros à l’aide d’une meuleuse d’angle pour ne pas qu’ils se colmatent.
Vous disposerez des caillebotis posés sur des morceaux de parpaings creux afin de réaliser un vide sous la lagune. Mettez assez de parpaings car cela devra soutenir tout le poids de la lagune.
Voici le résultat que vous devez obtenir avant de mettre le support à bactéries.
Il vous reste à mettre de la pouzzolane de calibre 30/50 qui servira de support aux bactéries grâce à sa porosité. Ne remplissez pas jusqu’au bout, laissez environ 15/20 cm de marge.
Vous étalerez ensuite du gravier roulé pour la finition de la lagune presque jusqu’au bord : pas tout à fait pour ne pas qu’il finisse dans votre bassin. Vous pourrez alors y installer vos plantes filtrantes (iris d’eau, joncs, etc …). Éviter les roseaux, ils ont la fâcheuse tendance à percer la bâche epdm !
Et voici votre lagunage terminé qui s’évacue par débordement dans votre bassin. Admettez que la lagune rajoute une touche esthétique non négligeable à l’ensemble du bassin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *