L’entretien des bureaux et open space

Connaitre les règles d’entretien d’un bureau en bois permet de prolonger sa vie et d’assurer un travail dans de bonnes conditions d’hygiène et de confort. Ces consignes sont à divulguer aux salariés et aux personnels de ménage. Un lieu sale n’encourage pas le salarié dans sa tâche quotidienne.

Varier les règles selon la composition du mobilier professionnel

Le dépoussiérage des meubles est à effectuer avec un chiffon doux ou un plumeau. Ce dépoussiérage s’applique aussi aux plantes vertes qui peuvent être asphyxiées par l’accumulation.
En cas de traces tenaces, le chiffon peut être légèrement mouillé. L’eau tiède savonneuse permet notamment d’éliminer les traces de feutre, de stylo…Cirer un bureau en bois offre une protection supplémentaire contre les éraflures.
Pour les éléments en verre ou métal, le produit ne doit pas être trop abrasif. Le produit à vitre convient parfaitement.
La surface en cuir d’une chaise ne doit pas être frotté trop vigoureusement. Un peu de lessive douce permet d’ôter les tâches tenaces. Une application annuelle de lait nourrissant restaure l’éclat du cuir et sa souplesse.

Une règle obligatoire de finition du ménage

Il est fondamental d’essuyer ensuite le bureau et la chaise et de ne pas laisser de surface humide. L’humidité risque de tâcher définitivement les surfaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *