Comprendre en quoi consiste une clé dynamométrique

A l’égal d’un vestiaire idéal, la boite à outils du parfait bricoleur doit comporter des pièces basiques indispensables. Parmi ces dernières on trouve évidemment un marteau, une visseuse électrique, une perceuse ou encore une scie. Pour serrer un écrou, certains utilisent encore des clés classiques mais la révolution en ce domaine est la clé dynamométrique. Voici pourquoi vous ne pourrez plus vous passer de cet outil.

En quoi consiste une clé dynamométrique ?

Clé dynamométrique

Le plus compliqué lorsque l’on doit serrer un écrou ou une vis est de savoir contrôler la force de serrage afin de ne pas endommager le support. La clé dynamométrique est justement un outil qui va vous permettre un serrage efficace tout en contrôlant la puissance de celui-ci (consulter le guide complet : www.cledynamo.com). Le rapport entre force et poids s’appelle le couple de serrage qui s’exprime en Newton par mètre (N.m). C’est une force de rotation appliquée à un axe. Un couple de 10 N.m correspondra ainsi à 1kg de force de rotation sur un bras de levier d’un mètre.

L’intérêt majeur de maîtriser le couple de serrage est de ne pas endommager les différentes pièces que l’on serre afin d’éviter qu’elles ne se rompent lors de l’utilisation de l’objet. C’est donc indispensable dans des domaines comme l’automobile, l’aéronautique. L’installation de certaines pièces mentionne d’ailleurs le couple de serrage à ne pas dépasser.

Mieux donc utiliser une clé dynamométrique qui vous permettra un contrôle total de la puissance de serrage.

Les différents types de clés dynamométriques

 

Il existe deux sortes de clés dynamométriques : celles à déclenchement et celles à lecture directe.cle dynamometrique II

Les premières sont sans aucun doute les plus pratiques puisqu’elles permettent justement de ne pas se soucier du couple de serrage. En effet, équipée d’une alarme sonore, la clé va émettre un son typique, une « clac » avertissant l’utilisateur que la coupe de serrage maximum est atteinte. Pour cela, il suffit de choisir le couple de serrage désiré avant utilisation et ensuite de commencer à serrer l’écrou ou la vis.

Dans cette catégorie, il existe des clés dynamométriques à déclenchement ayant une valeur fixe ou une valeur réglable. Pour cette dernière, le réglage se fait en principe à l’aide d’une bague que l’on place alors au niveau du couple voulu.

Il faut en outre savoir que le couple d’une clé dynamométrique à déclenchement est réglable sur une échelle de 20 à 100  N.m selon une graduation par paliers de 1 N.m permettant ainsi une très haute précision dans le serrage.

Auparavant, les clés dynamométriques nécessitaient d’être réarmées lorsque le serrage sélectionné était atteint et que la clé avait émis le « clac » si caractéristique. Ce n’est plus le cas à présent car les clés dynamométriques modernes ne nécessitent plus d’être réarmées, ce qui offre un gain de temps important lorsque l’on doit serrer plusieurs écrous au même couple de serrage.

Ceci est à présent possible car ces clés perfectionnées possèdent une partie électronique avec un afficheur, un clavier, une jauge de contrainte et une mémoire et une alarme.

Quant à la clé à lecture directe moins sophistiquée, elle offre de suivre en temps réel le couple de serrage appliqué. Ces deux outils sont la parade imparable contre un excès de serrage d’un écrou ou d’une vis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *