Tout sur les tournevis

Si vous avez décidé de changer vos tournevis et d’en choisir de nouveaux, cet article devrait vous être d’une aide précieuse. Vous allez pouvoir y trouver tous les renseignements dont vous avez besoin de connaitre avant de vous décider.

La structure d’un tournevis est rapidement décrite : Il se compose du manche et de ce qu’on appelle la lame. La pointe de la lame est appelée « sortie », tandis que le profil de la tête de vis est appelé « entraînement ». Certains modèles ont un « aide-clé » au point où la lame se fond dans le manche.

La clé est un petit anneau hexagonal qui se trouve au-dessus de l’extrémité du manche, directement autour de la lame. Une clé de machine peut également être fixée à l’aide de la clé comme un levier. De cette façon, un tournevis permet d’accumuler une force énorme. Si vous voulez tourner des vis particulièrement rigides, un tournevis avec une clé à molette est la solution idéale. Si vous recherchez à avoir plein de modèles différents, vous pouvez visiter la boutique en ligne https://www.fixami.fr/ qui propose un large choix. Cette boutique dispose aussi d’autres outils de bricolage pour parfaire votre boite à outils.

Bien comprendre ce qu’est qu’un tournevis

L’atelier professionnel est équipé pour toutes les applications et doit donc avoir en stock des outils pour toutes les formes et tailles de vis. Cependant, comme certaines vis se trouvent dans des canaux profonds et sont donc difficiles à atteindre, les professionnels ont tendance à utiliser des tournevis classiques à tête cruciforme et à fente, dont la lame est très fine et longue. Par exemple, plus petit que 3,5 mm. Si vous souhaitez équiper un atelier, vous devez faire attention à une sélection complète de tailles de tournevis. Aucun professionnel ne se contentera de deux ou trois tailles différentes.

Dans un atelier bien équipé, vous trouverez des tournevis courts et longs : Les professionnels ont en stock de nombreux tournevis différents pour les arbres de vis profonds et toutes les formes et tailles de vis. Comme les tournevis sont souvent amenés à leur limite de charge, une lame robuste dans un manche de haute qualité est une condition préalable.

Afin de pouvoir exercer une force supplémentaire lors du vissage, les artisans choisissent des tournevis avec l’aide de la clé (un anneau hexagonal sur la tige du tournevis). Une clé y est fixée, qui fait office de levier : Le processus de tournage est en outre facilité et en même temps renforcé.

Un tournevis avec un manche en bois est très robuste, mais à la longue, il est inconfortable à tenir. Comme le bois ne cède pas, les muscles de la paume de la main sont encore plus sollicités. Grâce à une poignée ergonomique en plastique, vous garderez la force dans vos mains plus longtemps. Le plastique cède et est déjà adapté à la forme de la main.

Un seul tournevis est parfois suffisant pour un usage domestique. Un tournevis avec une lame d’un diamètre compris entre 4 et 5 mm convient à de nombreuses vis domestiques standard. Par exemple, si vous voulez revisser les poignées de casseroles ou les tiroirs.

Une sélection marginale de tournevis suffit pour la boîte à outils à la maison. En outre, la poignée n’a pas besoin d’être parfaitement équilibrée si vous ne serrez les vis dans la cuisine qu’une ou deux fois par an. Cependant, il vaut la peine d’avoir en stock au moins un tournevis avec une pointe de 9, 4 et 2.5 mm de diamètre.

En conclusion, choisir un tournevis est plus compliqué qu’il n’y parait car il existe beaucoup de formes et de tailles qui sont à prendre en compte pour ne pas se tromper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *