Saunas extérieurs : dépaysement total !

Il est bien connu que les saunas offrent une foule de bienfaits pour le corps humain tant physiques que psychologiques, notamment l’élimination des toxines, la capacité de dégager les voies respiratoires et la relaxation des muscles.

Grâce à la grande avancée des technologies de ces dernières années, les saunas installés hors de la maison, comme ce type de sauna extérieur, se sont développés au fil du temps. En voici quelques exemples de saunas qui peuvent être installés à l’extérieur :

Le sauna humide ou bain truc

Ce sauna est également connu sous le nom de hammam ou bain turc. Les cabines sont très similaires, car elles sont couvertes de bois et contiennent des bancs disposés à différentes hauteurs pour que les utilisateurs puissent s’asseoir. Les différences résident dans la température mais surtout dans l’humidité et l’origine de la chaleur. Dans le sauna humide, la température est également élevée mais pas trop, atteignant 60 ou 70 ˚C. En revanche, l’humidité est plus élevée atteignant 100 %.

La chaleur dans le sauna humide ne provient pas de la combustion du bois, ni des cendres, ni d’un poêle électrique, mais de l’humidité, sous forme de vapeur d’eau qui est libérée par les pierres contenues dans un poêle. Plus il y a d’eau, plus il y a de vapeur et donc plus l’humidité est élevée. Pour cela, il suffit aux utilisateurs de verser de l’eau aromatisée sur les pierres.

Le sauna finlandais ou sec

Sauna extérieur

C’est la quintessence du sauna finlandais. L’intérieur du sauna est recouvert de bois pour maintenir une température de 80 ou 90˚C et une humidité de 20 %. Ces cabines, avec des bancs à différentes hauteurs pour les utilisateurs, atteignent ces températures grâce à la combustion de bois ou d’électricité. En fonction de ce qui est utilisé pour atteindre ces conditions, on peut parler de :

  • Saunas à poêle électrique : un poêle connecté au réseau électrique est chargé de fournir la température élevée requise dans le sauna.
  • Saunas à poêle à bois : la température provient de la combustion du bois dans le poêle.
  • Sauna à fumée : plus exceptionnel, il remonte à une vieille tradition scandinave selon laquelle les agriculteurs prenaient un bain de chaleursèche, pouvant varier de 70 °C à 100 °C.

Les avantages de ce type de sauna sont nombreux : il oxygène la peau, élimine les bactéries et autres germes, désinfecte le derme, dégage les voies respiratoires, combat l’excès de sébum.

Le sauna à infrarouge

Dans ce cas, aucune chaleur n’est générée à l’intérieur de la cabine mais une machine à infrarouge émet des rayons qui réchauffent le corps des utilisateurs du sauna et génère de la chaleur. La température maximale est de 50 ˚C.

Ces ondes infrarouges permettent d’obtenir différentes caractéristiques :

  • Les performances et le rythme cardiaques sont améliorés.
  • Les calories sont brûlées rapidement, ce qui entraîne une perte de poids rapide.
  • Soulage les douleurs articulaires.
  • Elimine les toxines négatives et la peau peut ainsi mieux transpirer.

Les saunas sont là non seulement pour vous apporter des bienfaits sur le plan de la santé physique et mentale mais aussi pour vous aider à trouver cet espace de détente qui vous fait vous sentir si bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *